Savoir gérer ses émotions et sentiments.

L ‘émotion cette chose étrange qui peut nous surprendre à n’importe quel moment.

En regardant un film, une série, en lisant un livre, en écoutant une chanson, sans qu’on puisse vraiment la contrôler.

Par contre quand il s’agit de se laisser aller, de s’ouvrir aux gens, on est dans le parfait contrôle, trop parfois ( du moins en ce qui me concerne), impossible de filtrer quoi que se soit surtout mes peines, trop pudique.

La fille solide, sûre d’elle même, prête à faire face à toute les situations, celle à qui on demande juste par politesse « comment tu vas?  » sans vraiment attendre de réponse, parce que je vais forcément bien.

Alors quand je vois qu’aujourd’hui je verse ma petite larme devant la télé, je me demande, pourquoi je n’en suis pas capable dans d’autres circonstances.
Sensibilité exacerbée quand je regarde un dessin animé, oui je pleure encore devant Bambi et je l’assume.

Briser cette image aux yeux de ceux qui ne me connaissent pas réellement et qui croient que tout est facile pour moi.

J’aimerais crier JE SUIS COMME TOUT LE MONDE!

Quand le célibat rend con.

Quand le célibat rend con. Cet article est loin d’avoir un côté bienveillant comme celui que j’ai déjà écrit sur le célibat. Vous pouvez le trouver ici. Ou avec humour et pourtant tant de vérité comme l’écrit ma copine Grâce Minlibe. Pas du tout.  Et je m’excuse déjà pour celles et ceux qui se reconnaîtront et que

Qu’est-ce-que l’amour ?

L’amour.

Mais quel est ce sentiment?
Tellement d’émotions en seul mot.

On rit,
on pleure.
On est heureux, havre de bonheur
On est malheureux.

L’amour,
Quand notre cœur sort de notre poitrine lors ce que l’on est amoureux.
Quand notre cœur écrase notre poitrine lors ce que l’on ne ressent plus que la douleur

Mais quel est ce sentiment?

Tellement d’émotions en seul mot.

On rit,
on pleure.
On est heureux, havre de bonheur
On est malheureux.

L’amour,
Quand notre cœur sort de notre poitrine lors ce que l’on est amoureux.

La femme est une garce.

Nous les femmes sommes quand même particulières faut l’avouer.

On connaît notre phrase fétiche : tout les hommes sont des salauds, et les hommes diront toutes les femmes sont des salopes.
Tout de suite les grands mots.

Sont-ils vraiment loin de la réalité ? Parce qu’il faut quand même dire qu’on peut être de sacrées garces.

Prenez le cadre du travail,que des nanas entre elles et ça tourne vite au pugilat.
Jalousie quand tu nous tiens.