C’est l’heure du départ

des mots, une histoire

 

C’est l’heure du départ.

Un voyage tant attendu. Tellement de stress emmagasiner . De pleurs contenus. J’avais enfin la possibilité de me sentir mieux, la possibilité de me reposer. De laisser la tension partir. Rien ne pouvait me contrarier ce matin. Rien ne pouvait briser cette quiétude. Un sentiment de bonheur que je n’avais pas ressenti depuis longtemps. Une fois arrivée à destination, mon premier reflex a été de courir vers la mer.   départ, courir vers la mer     Sa vue,  Son odeur . Cet air marin qui caresse mon visage. Je me sentais comme une enfant. L’éclaircie dans le ciel laisse présager l’arrivée d’un temps idéal pour commencer ces vacances. Je sourie, je ne sais pas pourquoi, probablement  juste parce que je suis heureuse. Parce que la reprise du travail est loin, très loin. Parce que maintenant je peux enfin penser rien qu’à moi. Parce que je profite juste du moment, je ne me rappelle plus la dernière fois où je l ‘ai fait. Quand j’ai arrêter de me préoccuper de la moindre petite chose, quand j’ai arrêter de cogiter . Que j’ai mis mon cerveau sur pause. Je me rends compte aujourd’hui que s’attacher au passé, s’attacher à ce que je n’ai pas fait ou ce que j’aurais dû faire ne sert à rien. Que cela m’empêchait simplement d’avancer et de me libérer. Aujourd’hui sur la plage, en voyant les enfants jouer. Les voiliers voguer au loin. Je sais que j’ai pris la bonne décision.

Que ce nouveau départ est nécessaire à mon épanouissement.

A mon retour, une nouvelle vie s’annonce, encore plus belle et pétillante que celle-ci. Ce texte a été écrit dans le cadre des mots, une histoire . C’est ma première participation, j’espère pouvoir en écrire d’autre. c'est l'heure du départ, l"heure d'avoir une nouvelle vie    
commentaires