Dans les coulisses du blog : abonnés ou lecteurs ?

Je n’étais pas sûr de faire un épisode sur les coulisses du blog cet été.  Et puis-je me suis souvenue que la question des lecteurs revenait souvent ces derniers temps. 

Sont-ils des abonnés ou des lecteurs qui sont tombés aux hasard sur nos blogs ?

quel lecteur êtes vous

Je vous ai déjà parlé des commentaires. ce petit sésame qui complète les statistiques.  Ce qui nous permet de prendre la température. 

J’ai remarqué qu’il y avait 2 écoles, ceux qui préfèrent les commentaires aux statistiques ; 
Et les autres, ceux qui préfèrent les chiffres pour les partenariats. 

Les accrocs au taux de rebonds, je ne vais pas vous faire un cours dessus, je vous laisse lire l’article de la fabrique du net.

Revenons-en au fait des lecteurs/abonnés.

Depuis un an, je vois mon nombre d’abonnés stagner, mais ça ne veut pas pour autant dire que je n’ai plus de visiteurs, bien au contraire. 

Même si j’ai une moyenne moins élevée que celle de l’année dernière, mes chiffres restent tout de même correct.  Les visiteurs, c’est 50/50. Entre ceux qui reviennent et les nouveaux. 

À ce moment-là, vous devez, vous demander comment je peux avoir des visiteurs qui reviennent s’ils ne sont pas abonnés ?  Tout simplement parce que le mode d’abonnement a changé.  Et c’est pour cela que je vous ai parlé de lecteurs. 

Un lecteur ne sera pas forcément un abonné et vice-versa sinon j’aurais des stats qui défieraient toute concurrence. 

Qu’est ce qui a changé ?

Pour commencer Pinterest .

pinterest icon

Au cas où, vous ne l’auriez pas compris, c’est le réseau à avoir quelle que soit votre niche.  Et c’est ce qui le rend intéressant, aucun domaine n’est plus avantagé qu’un autre. 

Surtout que celui-ci vous propose une sélection en fonction de vos tableaux, de vos épingles et de vos recherches. 

Un moyen pratique de suivre ses blogs ou sites favoris, sachant qu’aujourd’hui quasiment tout le monde à un compte pinterest. 

Comment être au fait de l’actualité ? La case abonnement vous permet de savoir, tout ce qui a été mis en ligne. Comme tous réseaux, il faut y consacrer un peu de temps chaque jour pour avoir des résultats. 

Voir les heures les plus propices pour épingler, et même se servir des outils de publication automatique dans un premier temps pour aider. 

Je ne vais pas vous faire un tuto ce n’est pas le but de cet article. 

Ce que vous devez aussi savoir sur Pinterest.  Les abonnés y sont différents, en effet, ce ne sont pas eux qui vont vous laisser des commentaires. 

On y cherche une info, on va la trouver, la lire et repartir.  Il y a peu d’interaction. Encore une fois, tout dépend de quelle école vous êtes. 

Si c’est celle des statistiques, foncez, prenez le temps de vous y mettre. 

On le sait même si maintenant les chiffres ne sont plus le seul critère pour les partenariats, il n’en reste pas moins important. 

Et soyons honnête, il l’est aussi pour l’ego. Je vous en parlais dans  Statistiques ma meilleure ennemie.

C’est pour toutes ces petites choses que pour moi Pinterest je parle plus de lecteurs que d’abonnés.

Les abonnés Facebook.

facebook icon

Tout comme pour pinterest , Facebook peut être une source de trafic non-négligeable. 
Avec le même fonctionnement, vos abonnés ne sont pas forcément vos premiers visiteurs. 

Premièrement à cause des groupes. 
Si vous tombez sur le bon groupe, celui qui correspond à votre niche, c’est un bon moyen pour vous faire connaître. Du moins ça l’a été pour moi. 

Qu’en est-il de vos abonnés ?

Certains s’intéressent plus à votre vie, tout ce que vous avez à dire hors blog.  Ne vous imaginez pas que tous vos abonnés sont intéressés par vos articles. 

Sinon vous allez être vite déçu. N’oubliez pas qu’elle est la fonction première de ce réseau. 
Suivre des personnes, ce petit côté voyeurisme.  Il doit y avoir la moitié de Facebook qui s’en fou complètement de ce que vous écrivez.  Désolé d’être aussi brutale, mais il faut être réaliste. 

être exaspéré.

Le partage d’articles hors groupes ou pages.