4 statuts pour monter son entreprise

Comme vous le savez, je me lance dans une nouvelle activité à mon compte.  Je vous aide à construire votre blog ou site de manière pédagogique, un travail à 4 mains. Quand il s’agit de service à la personne, le premier statut qui ressort est celui d’auto-entrepreneur.  Pourquoi, parce que c’est aujourd’hui à mon avis le plus simple, le moins cher et le plus pratique.
Je reviendrais dessus plus tard.

4 statuts pour son entreprise

organisation travailleur indépendant

le portage salarial.

L’entreprise s’occupe de tout ce qui est administratif, ce qui est dans la majorité des cas le plus ennuyeux. Alors pourquoi je n’ai pas choisi cette option ?
Car elle fonctionne très peu avec des particuliers qui justement propose leurs services à d’autres particuliers.
 Les frais étant assez élevés le but n’est pas que tout passe dans la société de portage. Votre activité doit tout de même être lucrative. C’est en moyenne 50 % de vos revenus.
Je propose des prestations forfaitaires et non pas à l’heure, ce qui dans mon cas est assez difficile à chiffrer pour cette solution.

Je me suis penchée en premier sur cette option par rapport à l’article de Serenamente sur le sujet.

Pour les entreprises je recommande ITG ou abc portage.  Qui sont très à l’écoute.

Entreprise individuelle.

Vous seul êtes gérant, même si vous pouvez avoir des salariés.
C’est une option qui est plus souvent choisi par les artisans, les commerçants, les sociétés ou encore les professions libérales.
Entreprise individuelle à responsabilité limitée la réelle différence avec le statut juridique précédent se trouve justement dans l’autonomie juridique du patrimoine affecté par un entrepreneur à son entreprise professionnel.
Pour plus de renseignements sur ces différents statuts, je vous laisse voir le site professionnels entreprises.

Le travailleur indépendant.

Il peut à peu près accéder à quasiment tous les statuts. 

  • Celui de SASU ou EURL en tant que dirigeant d’une société.
  • Entrepreneur individuel.

    Si son activité est commerciale, il doit être enregistré au registre du commerce et des sociétés. Si elle est artisanale, il doit être inscrit au répertoire des métiers.

  • Il peut aussi être indépendant tout en étant salarié en choisissant le statut d’auto-entrepreneur.
  • Ou encore en choisissant le portage salarial.

    En gros freelance, regroupe beaucoup de statuts, c’est un peu le nom qu’il fait bon entendre en ce moment. Et qui est passe-partout , un peu comme la blogueuse lifestyle.

avoir un blog lifestyle, qu'est ce que ça signifie ?

Pour plus de renseignements sur être freelance, c’est ici.

Et pour finir l’auto-entrepeneur.

Pour moi, ça reste le statut le plus simple, comme je l’ai indiqué au début.
Parce qu’il y a plus d’avantages que d’inconvénients, du moins pour la partie technique.

infographie de l'auto-entrepreneur

Toutefois, même si la création reste basique et à la portée de tous, il ne faut pas oublier certaines règles.
Notamment pour les salariés.

Dans ton domaine d’activités initial, tu ne travailleras pas. Déontologie, clause de non-concurrence ; pensez bien à vérifier avant de vous lancer.

  • Un voyagiste, ne pourra travailler dans le monde du voyage.
  • Un webmaster dans une entreprise, ne pourra travailler à son compte.
  • Le cuisinier, ne pourra pas ouvrir un food truck.

Cela peut paraître logique pour certains, mais un petit rappel ne peut pas faire de mal.

 Le fameux compte, même si en dessous de 5000e de chiffres d’affaires annuels depuis la loi PACTE, il n’est plus nécessaire d’avoir un compte dédié.
Il est toutefois fortement conseillé, et donc obligatoire quand vous êtes au-dessus de ce chiffre.
Étant donné qu’il est difficile de prévoir son CA, quand on débute, inutile de prendre de risque et ouvrir un compte dès le départ.
Il n’est par contre aucunement obligatoire d’ouvrir un compte professionnel qui est bien plus cher qu’un compte courant classique.
Attendez de voir comment se développe votre entreprise avant de vous engager dans cette voie.
La question des impôts se posera, personnellement, j’ai opté pour le versement libératoire mensuel. Surtout, parce que j’ai une petite tête et c’est le genre de choses très importantes que je peux zapper.

Pour tout ce qui est entreprenariat, je vous conseille le site  rocket ton business qui est vraiment très complet. Créer son entreprise sur le papier, c’est à la portée de tous, assez facile surtout si l’on n’a pas besoin de financement.
Parce que bien sûr qui dit financement, dit business plan poussé, travailler avec des personas, faire des sondages, il ne suffira pas de s’in