je vous invite à découvrir la deuxième interview les blogs des mamans

Interview de maman blogueuse #2

Les mamans ont déjà été à l’honneur sur le blog. Rappelez-vous ça se passe ici.

Pour cette nouvelle édition, je mets en avant celles qui parlent très peu de leurs familles et celles qui n’en parlent pas du tout.

Interview de mamans blogueuses

nina et lulu du blog tout autour de nous

Qui est-tu ? Que fais-tu ? Dis-nous tout.

Je suis Nina, j’ai une quarantaine d’années, je suis maman de 3 grands enfants (une fille de 22 ans, une autre de 20 ans et un petit gars de 13 ans).

Je vis à l’île de La Réunion d’où je suis originaire, mais j’ai eu une expérience de 10 ans à Paris. J’ai toujours travaillé dans la vente mais j’ai décidé d’arrêter de travailler depuis la naissance de mon fils.

J’ai aimé être maman au foyer les premières années mais j’ai vite déchanté pour des tas de raisons.

Pourquoi avoir choisi de bloguer sur un autre sujet que la famille ?

Depuis que je blogue (2008), j’ai toujours voulu parler de mes passions et d’exposer le moins possible ma famille publiquement, car c’est un sujet relativement personnel et intime qu’on ne doit pas étaler sur la place publique.

Je préfère parler de ce qui me passionne dans la vie et partager avec ma petite communauté.

Quelle est la place de ta famille dans ta vie de blogueuse ? Soutien, aide,…

Une de mes filles Lulu , a voulu me rejoindre dans cette aventure, car elle est attirée comme sa maman par tout cet univers.

Les autres membres de la famille sont au courant que j’ai un blog, mes enfants me soutiennent et me soufflent parfois de jolies idées , ou m’inspirent.

Mon mari également me soutient , même si pendant longtemps , il ne comprenait pas ce que je pouvais trouver à écrire et partager sur le net, et à discuter avec des personnes virtuelles.

Ce qu’il admet encore moins, c’est que je le fasse gratuitement sans rien avoir en retour, pour lui , c’est une perte de temps.

Si tu devais recommencer ?

Je ne regrette rien, je recommencerai mais avec moins d’erreur , des erreurs que je fais toujours car je suis un bébé blogueur de 4 ans seulement.

Que dirais-tu aux mamans blogueuses et à toutes blogueuses d’ailleurs ?

Je dirai à ces personnes, que si vous avez un projet, une passion en tête, faîtes-le et ne vous laissez pas influencer ou démotiver par qui que ce soit, même vos proches. On doit tous avoir des rêves , une passion qu’il faut réaliser .
Pièce à joindre.

Mon blog (notre blog avec Lulu) Tout autour de nous ‘’
Cet article est notre 1er article en commun , un lookbook mère/fille où je n’étais pas très à l’aise du tout contrairement à Lulu.
Complicité devant l’objectif.

Dis le tout haut le blog

Qui est-tu ? Que fais-tu ? Dis-nous tout. 

 Hello ! Je m’appelle Charlène ! Je suis maman de 2 petits bouts de 4 ans et demi et 2 ans, expat depuis 2 ans en Italie.(et ne me dites pas ohh j’adore ! L’Italie c’est chouette en vacances et c’est tout).

Je suis rédactrice web, consultante en stratégie de contenus, blogueuse et infopreneuse.  

Pourquoi avoir choisi de bloguer sur un autre sujet que la famille ? 

Ça ne m’a jamais botté de parler famille, à vrai dire.

Pour moi, le blogging est une bulle d’air où j’aime parler de choses qui me passionnent, échanger, apporter à mon aide et je n’ai vraiment pas grand chose à dire sur la maternité à part que c’est dur et beau à la fois.

Pour moi, ma famille est un espace personnel que j’ai envie de garder secret.

Et puis je ne me suis jamais passionnée pour la puériculture, les tests de jouets etc. Donc, à vrai dire, c’est assez naturellement que je ne blogue pas sur la famille. Certaines personnes font ça tellement bien et avec tellement de passion, je préfère les laisser faire ! 

Quelle est la place de ta famille dans ta vie de blogueuse ? Soutien, aide,… 

 Mon mari est un soutien indefectible.

Mon blog voyage a pris une place importante dans ma vie et il m’a toujours aidé en allant bidouillé le code, en me soutenant quand, en voyage, je finissais un article à 3h du mat.

Mon nouveau blog est plus que pour le plaisir, c’est aussi mon entreprise. Et il me laisse tout l’espace et le champ libre nécessaire pour que je puisse avancer et faire ce que j’ai à faire.

Quant à mon fils aîné, il regarde régulièrement le blog et commente les images. Il écoute même mes podcasts haha ! 

Si tu devais recommencer ? 

Je ne changerai rien. Rien de tout ce qui m’arrive de fabuleux n’existerait sans le chemin parcouru. 

Que dirais-tu aux mamans blogueuses et à toutes blogueuses d’ailleurs. 

Aux mamans blogueuses, je leur dirais que peu importe qu’elles bloguent sur leur famille ou non, il ne faut pas sous estimer le temps que tout cela prend et l’addiction que ça peut représenter.

Mon conseil c’est de s’organiser le plus possible, de se réserver des plages horaires rien que pour ça. Par contre quand les enfants sont là c’est eux et rien d’autre. Le portable, l’ordi, stop. Le blog peut attendre. 

Aux blogueuses de manière générale, je leur dirais de croire en ce qu’elles font, de ne pas chercher à entrer dans le moule. Que oui le blogging a de beaux jours devant lui et qu’il est un formidable moyen d’exprimer qui l’on est ! Alors pourquoi se prendre la tête ?! 

Article :Pourquoi personne ne s’inscrit à ta newsletter ?

 

un brin de maman

Qui es-tu ? Que fais-tu ? Dis-nous tout. 

Bonjour ! Je m’appelle EM, enfin ce sont mes initiales…

Je suis une jeune femme active dans le sens où j’ai toujours plein d’idées en tête, plein de choses à réaliser… Je suis architecte et depuis maintenant deux ans, j’ai fait le choix de mettre ma carrière en pause pour m’occuper de ma fille, la voir grandir et profiter pleinement de ses premières années de vie sans regrets. Je suis donc maman depuis deux ans. 

La particularité de ma maternité réside dans le fait que ma première grossesse cachait des jumeaux : notre fille qui est auprès de nous aujourd’hui, ainsi que son frère jumeau, notre fils qui a perdu la vie à la naissance.

Un grand chamboulement qui explique peutêtre encore plus à quel point j’ai une facilité à mettre mon métier (que j’adore) de côté (pour le moment en tout cas). La vie est courte et cette épreuve m’a secouée comme jamais. J’ai voulu profiter de ma famille et me recentrer sur les choses essentielles de ma vie… me retrouver pleinement en quelque sorte. 

Il y a un peu plus d’un an, j’ai décidé, avec le soutien de mon époux, de me lancer dans le blogging. 

Mon blog baptisé « un brin de maman » a été, et est toujours, une source d’épanouissement indéniable pour moi.

Je peux écrire, me vider, exposer mes réflexions, « philosopher » et rêver à mon niveau… sans jugement, sans contrainte. Je suis libre de m’exprimer et c’est un réel bonheur. 

Sur le blog, j’ai retrouvé d’autres femmes, d’autres mamans qui ont échangé avec moi et qui m’ont permis de porter un petit rêve, celui de lancer une boutique en ligne rattaché à l’association que nous avons fondée avec mon époux : l’association Mémoire d’anges.

Elle a pour vocation d’aider les enfants et leurs parents par quelque moyen que ce soit. Grâce à la vente de mes tableaux et autres accessoires personnalisés par mes soins, je peux, en agissant bénévolement, garder une activité complémentaire qui me remplit le cœur un peu plus chaque jour. 

À ce jour, je peux dire que j’ai trouvé un bel équilibre entre ma vie de femme, d’épouse, de mère et de citoyenne du monde. 

 

Pourquoi avoir choisi de bloguer sur un autre sujet que la famille ? 

L’aventure blogging a démarré pour moi quelques temps après avoir donné naissance à mes enfants.

Avec le blog, je ne souhaitais pas « raconter ma vie ». Le blog devait permettre de m’ouvrir une fenêtre sur le monde qui se détachait de ma vie privée… Prendre une bouffée d’air frais en quelque sorte… 

J’avais envie de réussir à exposer mon avis sur des sujets divers et variés sans en dire trop sur moi. D’ailleurs, en plus d’un an de blogging, je suis assez fière d’avoir réussi à rester anonyme. 

Cela me donne le sentiment d’une grande liberté d’expression. Inutile pour moi de me demander si ma tête revient aux lectrices ou non… Je dis ce que j’ai à dire et ce n’est rien de plus que le fond de ma pensée qui ressort. 

Sur le blog, je me retrouve donc à avoir lancé un rendez-vous phare du blog, le #RDVdesmots, où il s’agit d’inciter les lectrices à exposer leurs réflexions autour d’une citation.

Chaque semaine, je propose donc mon point de vue, mes réflexions… Les interprétations sont libres et les formes d’expressions le sont tout autant. C’est un rendez-vous très riche qui n’a pas encore repris un rythme hebdomadaire suite à une petite pause en famille justement, qui a ralenti le rythme de publications général du blog ces dernières semaines. 

Sur le blog, il y a aussi plusieurs autres rubriques… PenséesMiam (pour les recettes), Mumpreneuse (pour le eShop)… Mais pas de catégorie Maternité ! Le nouvel aspect « maternel » de mon regard sur le monde s’est naturellement introduit dans toutes mes réflexions depuis que je suis maman, alors forcément, il pourra aisément se trouver diluer dans chacun de mes articles, dans chacune de mes pensées… mais finalement, je n’ai pas ressenti le besoin d’en faire une catégorie propre. 

Alors oui, parfois, il m’arrive de faire des écarts et de parler de mes expériences de vie Le fait d’avoir perdu un enfant par exemple. J’en parle avec mes tripes dans l’article intitulé « Mamange, mon devoir de mémoire.» 

Parler de maternité à travers ma vie privée est donc un écart que je m’autorise tant que je pense que mon expérience peut réellement apporter quelque chose à d’autres mamans, mais ce n’est pas le cœur des sujets que je souhaite développer dans mon blog. Je préfère généralement traiter des sujets de société plus vastes. 

Quelle est la place de ta famille dans ta vie de blogueuse ? Soutien, aide 

Ma famille est omniprésente ! D’abord, il y a mon époux qui me soutient à 2000 %. 

Il m’encourage dans tout ce que je fais. C’est lui qui a mis le blog sur pied, il a tous mes mots de passe, il lit tous mes articles et je lui fais totalement confiance. C’est un pilier important. Je partage beaucoup de choses liées au blogging avec lui. Il est toujours très attentif à ce que j’ai à lui dire, et je lui parle souvent de mes nouvelles idées et des sujets que j’aimerais aborder. 

Ma fille et mon fils sont aussi des moteurs.  

Quant à mes sœurs, elles lisent tous mes articles et nous avons parfois l’occasion d’en parler ensuite. Je reçois beaucoup de soutien de ma famille et c’est très agréable. 

(Je n’oublie pas toutes les lectrices que je remercie infiniment d’être présente au quotidien, ainsi que la famille des blopinaute que j’ai rejoint et que j’apprécie beaucoup !) 

Si tu devais recommencer ? 

Je crois bien que niveau blogging, je ne changerai rien ! 

Que dirais-tu aux mamans blogueuses et à toutes les blogueuses, d’ailleurs ? 

Ce que je leur dirais, c’est de ne jamais se forcer à écrire et d’écouter leur cœur.

Le blogging peut avoir plusieurs formes, il peut être un exutoire ou ressembler à un journal beaucoup moins intime… Quoi qu’il en soit, c’est toujours l’âme de la femme qui se trouve derrière l’écran qui en ressort.

Ce qu’il faut, je pense, c’est rester vraie et toujours rester vigilante, car les mots qui se déposent ici sont presque indélébiles. Un jour, peutêtre que nos enfants liront ces mots.

Veillons à rester responsables de nos actes jusqu’au bout. Que nous soyons anonymes ou non, notre image et celles de nos enfants restent en jeu. Il faut garder à l’esprit qu’il restera toujours une trace de nos mots et des images que déposons sur nos blogs. Restons vigilants à ce que nous dévoilons de nos âmes (la nôtre et celles de nos enfants). 

 Merci beaucoup pour ces questions. J’ai pris beaucoup de plaisir à y répondre. :) 

 EM, un brin de maman. 

 

Conclusion des interviews

Merci aux filles d’avoir participer. 3 visions différentes, des expériences enrichissantes. 

Cela m’a vraiment apporté et fait plaisir de m’être prêtée à cette exercice. Le blogging c’est aussi le partage et je voulais avec cet exercice aller au delà des coups de coeurs de la blogosphère

 

Souhaitez-vous voir d'autres d'interview? N'hésitez pas à me dire sur quel thème.

je vous invite à découvrir la deuxième interview les blogs des mamans
commentaires

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Interview de maman blogueuse #2”

%d blogueurs aiment cette page :