Le rapport à l'alcool dans notre société
Lifestyle

Le rapport à l’alcool dans notre société

L'alcool qu'on le veuille ou non est quasiment omniprésent dans notre société.

Le rapport à l'alcool dans notre société

Aujourd’hui la lutte contre l’alcoolisme commence à être aussi importante que celle contre le tabac. Quant à cette dernière, je vous en parlais dans ma ici

Alcoolisme, on est tous concerné

Où commence l’alcoolisme? Celui qui boit un verre par jour? Qui boit à s’en rendre malade? Plusieurs verre par jour? Où est la limite ?

La définition du dictionnaire:

  1. 1.
    Abus des boissons alcooliques, déterminant un ensemble de troubles ; ces troubles.
  2. 2.
    État chronique résultant de la consommation habituelle d’alcool.
     

D’ailleurs selon alcool info service pour notre santé il est recommandé de ne pas dépasser 2 verres par jour et pas tous les jours. 

Bien sûr c’est dans l’idéal.  On ne va pas se mentir, c’est rarement le cas. Et comme pour toute addiction c’est toujours plus facile de se dire qu’on n’est pas concerné.

Pourquoi, parce qu’on n’est pas agressif ? Parce qu’on n’a pas de black out?  Je ne cherche pas à juger qui que ce soit, ayant moi même une faiblesse face à un apéro ou du vin. 

Je dirais qu’il ne faut pas que ça nuise à votre santé, votre travail ou votre vie privé.

L'alcool au quotidien

Qu’on soit consommateur, ou non, il est difficile de passer outre une journée.

Prenez les films ou séries, pas un barbecue sans bière.

Il n’y a pas de coup de blues sans un verre. Ni de réunions entre filles sans vin, celui là est presque un accessoire indispensable comme un sac.

Que ce soit dans cougar towndesperate housewives, sex in the cityc’est classe et sexy de boire du vin en toute occasion, en prenant son bain, lisant un livre..

boire du vin entre copines

Le vin donne un côté sensuel, il est à la femme, ce que le scotch est à l’homme.

vin sensuel

Le scotch plus classe que la bière ça fait dandy anglais tout droit sorti de Downton abbey

boire du scotch

Alcools forts

Rhum, vodka, whisky coupé avec du coca, ceux-là sont plus pour les soirées de beuveries. Un remake de very bad trip, juste pour se saouler, allez c’est parti pour la tournée de shot.

Je tiens tout de même à préciser que le rhum ou le whisky sont aussi des alcools de luxe. 

J’en profite pour les parisiens ou ceux qui sont de passage à aller à la boutique A’rhum et découvrir leurs ateliers de dégustation.

L'alcool remède contre tous les maux allez savoir pourquoi.

"Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager."

 Je n’ai jamais vu quelqu’un boire un verre de soda ou de thé pour noyer son chagrin. 

Quel reflex ! Si quelqu’un a la réponse, je suis preneuse.Et pourtant, l’alcool peut être bien dangereux surtout quand on ne connaît pas ses limites. 

Boire pour boire quelle idée. Que ça puisse aider certaines personnes à se désinhiber, se détendre, pourquoi pas et encore.

 Mais il ne faut pas oublier que ça peut vite déraper, et que ça peut nuire à notre vie, pas seulement à notre santé comme je vous le disais précédemment.

 

alcool nuit gravement à la dignité
commentaires

2 Comments

  • La Parenthèse d'Or

    Je n’aime pas l’alcool, pour deux raisons, le gout, sans rire il y a très peu d’alcool doux que j’aime, deuxième chose, je n’aime pas comment il rend les gens.
    J’ai un très mauvais souvenirs avec un ex qui était saoul chaque week-end à vomir partout, pour faire court.
    Mon copain actuel, c’est différent, il boit pas chaque week-end, c’est rare, par contre il est malade à chaque fois et ça me pose de sérieux problèmes…..
    Je comprends pas…. Je ne comprends pas qu’on se rende malade comme ça, qu’on se provoque des maux de tête, des vomissements….
    Qu’on risque de gacher une relation pour ça….
    Pour moi l’alcool c’est assez négatif, c’est noyer quelque chose, décrocher de la réalité, c’est assez flippant….
    Après comme tu le dis, on voit ça comme si c’était normal, dans desperate et pourtant j’ADORE cette série, même friends, grey’s anatomy, gossip girl, bref…
    Merci pour article !

    • Yasmine

      Je comprends que vu ton expérience, tu as un rapport difficile à l’alcool. Je n’ai jamais compris les gens qui buvaient à s’en rendre malade. J’ai eu une cuite dans ma vie et j’avais 17 ans, j’avais tellement honte que ça a été la dernière.
      J’aime le vin ou un bon rhum. Par contre je bois par plaisir du goût et non pas pour m’ennivrer de toute façon je suis déjà folle sans 😊.

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :