Ma vie différente en tant qu'handicapée, totalement assumée
Articles invités

La vie différente assumée

Aujourd’hui je reçois Priscille du blog Beauty Fly and Co qui nous parle handicap.

Un sujet difficile à aborder, et pourtant très important et souvent négligé.  C’est pour ça que j’ai choisi de lui donner la parole.

Dans la vie, tout n’est pas noir ni rose et bien heureusement. Avec cette invitation, je me propose, Priscille, de vous parler d’un sujet un peu difficile sur ce blog, et bien souvent un sujet tabou. Une mise en lumière, sur un thème bien sombre pour certaines familles, mais qui est devenu chez moi une véritable richesse et force de vie. Bien sûr, je ne parle qu’en mon nom et en présence de mon avocat ( bon non la, je délire un peu, histoire de décrisper l’ambiance ).

 

Je vais te parler de mon train train de vie, avec la Paralysie cérébrale autrement appelée Infirmité Motrice d'Origine Cérébrale.

Avant toute chose, il faut comprendre ce que j’ai signé contre mon gré comme pacs dès ma naissance, voire quelques heures avant mon arrivée dans ce monde. 

Les médecins de l’époque ne savaient pas trop comment faire, ni comment comprendre ce que moi, j’ai compris bien que plus tard. J’ai sûrement, souffert d’un manque d’oxygène juste avant ou pendant ce merveilleux passage qu’est l’accouchement. 

accouchement difficile

Le manque d’oxygène m’a donc causé quelques trucs pas très cool, comme des neurones en moins ou abîmés, je dis souvent qu’il me manque une case, même si dans la réalité des faits ce n’est pas vrai du tout.

L’IMC est la première cause de handicap en France, et pourtant, on pourrait dire qu’ils y a 365 facettes. 

La vie différente assumée à quoi le vois-tu au quotidien ?

ma vie différente assumée

 Pour ma part, ça à commencer par un bébé on va dire un peu faignant comme ils disaient à l’époque, j’ai eu une hypotonie jusque l’arrivée de mes 3 ans. 

On est donc en 1976. Imagine, la science et la médecine de l’époque. Je parle presque de l’âge de Pierre là pour la plupart d’entre-vous.

Maintenant, je sais, je ne peux pas marcher plus de 200 mètres (j’ai donc la carte mobilité inclusion avec mention stationnement.) avec la même carte avec mention invalidité, la mention que beaucoup de gens voudrais avoir pour obtenir les pseudo-avantages liés (oui, je sais une morbide façon de penser, mais triste réalité) je ne peut pas marcher longtemps, parce que mes muscles et mes tendons sont en train de vouloir aspirer mon corps par l’intérieur, et donc le déforme jour après jour. 

Imagine, debout en position du chien de fusil. Tout le temps, du coup, je fais de la kiné pour me battre contre mon corps.

C’est la partie la plus visible, mais j’ai dit que je voulais être soft, si tu veux en savoir plus tu peux aller sur mon site. 

Pour ce qui est de la partie positive, j’ai pu avoir la chance d’aller au bout d’une grossesse, que les médecins appelais a risques. Les 9 mois sans encombres particuliers, et là, c’est le bonheur.

  Je fais du sport, un peu moins maintenant que mes cheveux sont très grisonnants, mais je fus tardivement championne de boxe catégorie fauteuil.

 J’aime être là où l’on ne m’attend pas. C’est inné et vital pour moi. Il ne faut surtout pas me dire que je ne peux pas, j’ai une fâcheuse tendance à aller contre nature .

J’ai fait un semi-marathon en fauteuil sans préparation aucune par exemple, et je l’ai fini !! Et bien, en voilà une belle histoire pour une personne dite à mobilité réduite, n’est ce pas ?

marathon handisport

 Et oui, je suis plus mobile, que bien d’entre vous, j’ai un fauteuil qui fait 20 bornes en autonomie, je ne sors pas la voiture en ville, j’ai un chéri en fauteuil, une chienne en fauteuil aussi après une hernie discale, et une super fille à sa maman de 15 ans cette année.

Tu vois tout ça pour te dire à toi cher lecteur, que ma vie n’est ni pauvre, ni triste.

Je n'ai peut-être pas atteint mon objectif de vie quand s’étais petite, mais j'ai une vie digne de ce nom.

Certains n’ont pas la chance que j’ai, mais je voulais vous dire à tous ici qui ne me connaissez pas encore, de ne jamais abandonner !!

Ma vie différente en tant qu'handicapée, totalement assumée
commentaires

5 Comments

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :