Aller au contenu
logo ma vie mes humeurs

Dans les coulisses du blog #11: pourquoi ne pas ouvrir un blog.

Je vous ai déjà donné mes conseils blogging ou encore ce que signifie être blogueuse.

Mes erreurs, mes doutes et voici les articles références.

Je vais donc essayer de ne pas être redondante.

Pourquoi ne pas ouvrir un blog.

 

pas évident de tenir un blog

 

Ouvrir un site, est à la portée de tous, le tenir c’est tout autre chose.

Je ne veux pas avoir l’air prétentieuse ou autre.

Mais il faut une bonne dose de courage de patience, des nerfs d’acier.

Si vous n’êtes pas du genre à vous remettre en question.
À accepter la critique, ou encore vous vous découragez vite, passez votre chemin.

Parce que ce n’est pas toujours rose.
Et je m’en suis rendu compte en parlant avec mes amis.

Quand j’essaye de leur expliquer que je coince sur le design, le SEO. 
Les balises titres, et tout le tintouin.

Ça fini par tu es courageuse, je ne pourrais pas.

Je vais être honnête, si j’avais su avant que tout n’allait pas être funky, je n’aurais probablement jamais commencé. Attention, je ne suis pas en train de dire que je le regrette.

Mais que je ne m’attendais pas à ça. Je ne m’attendais pas à passer des heures sur le design.
Régler les différents widgets, la mise en pages, coder. 

Je n’ai pas les moyens de me payer un webmaster et bloguant pour le plaisir, par passion, je n’en vois pas l’intérêt pour l’instant.

Ce qui veut dire que je dois mettre les mains dans le cambouis. Ce n’est pas drôle, ni forcément agréable.
Mais c’est nécessaire et je ne saurais trop le répéter.

Une extension installée ne veut pas dire qu’elle va fonctionner toute seule. Il faut faire les réglages.
Vous voulez un blog optimisé, et bien ça demande du travail.

Ça peut paraître ridicule, mais croyez moi, c’est l’expérience qui parle.

Quand on choisit son thème, on est comme un enfant avec un nouveau jouet, impatient de le tester.

 

être content d'avoir un nouveau blog

 

On croit que c’est Noël, on a des étoiles dans les yeux. Et paf déception une fois installée ce n’est pas comme dans la demo.

En général les thèmes payant ont une documentation voir même des tutos vidéos. N’hésitez pas à les regarder. J’ai la version pro de ashe, et pour ça c’est top.

 

ashe theme

 

Quand on est sur la version gratuite de WordPress, certes, on est limité, je vous en parlais ici.

Mais les réglages de bases sont fait donc certes, on a juste les widgets à placer. Mais quand on passe sur WordPress.org c’est à nous de tout faire.

On voulait un nom de domaine et bien maintenant, il faut assumer.

Et entre la migration et l’installation, on déchante vite.

Pour celles qui l’ont fait sans aucun accro, allez jouer au loto. Je me rappelle mettre tirer les cheveux, être à 2 doigts de casser mon ordinateur. Encore, maintenant, j’ai du mal à en rire. Tellement s’était un calvaire. Mais en même temps, je suis fière d’y être arrivée seule. Merci Google.

Le https, OK les filles ça fait peur, on n’a pas envie de tout casser. Mais n’oubliez pas que Google va punir les blogs non sécurisés, et ce n’est pas bon pour votre référencement d’avoir ce genre de liens dans vos articles.

Il y a de très bons sites que ce soit pour WordPress ou Blogger.

Celui de Marlène est top si j’y suis arrivée vous aussi. Et pour Blogger celui de yes we blog.

Si vous choisissez ionos, le passage en https est beaucoup plus facile et le service client top. Je me suis occupée de la mise en place du blog d’une blopine.

Et tout a été fait par l’opérateur de ce côté là. Je pense d’ailleurs passer chez eux.

La rédaction des articles

LA rédaction des articles, n'est pas toujours une partie de plaisir

 

Vous aimez écrire, c’est bien. Et vous vous dites, comme j’aime ça, je vais être blogueuse.

C’est comme toute passion, ce n’est pas parce qu’on aime, qu’on peut le faire.

Ma cousine aime coiffer, naturellement, elle a choisi la coiffure.

Après un an d’expérience en salon, elle a abandonné. Aimer et en faire son métier, ce sont 2 choses différentes. Certes être blogueuse ne veut pas dire être pro.

Mais tout de même, on se doit d’être crédible et compréhensible.

Maître Yoda vous dit :

maitre yoda vous explique les commandements d'un blog

 

  • Tu n’écriras pas comme tu parles.
  • Tes textes, tu corrigeras.
  • Ton article, tu structureras.

Une amie m’a dit qu’un couple de blogueurs bloquent les abonnés qui leur font des réflexions sur les fautes d’orthographe. Non mais vraiment !

wtf

 

Il m’est arrivé d’en faire et on me l’a signalé et je dis merci.

Je ne vais pas me vexer bien au contraire.

J’ai envie de dire à ses personnes vous avez des enfants, ça promet pour les devoirs. Je peux paraître dur, mais au vu de comment l’orthographe est en train de se perdre, on est peu des représentants.

Je comprends qu’être parents et blogueurs doit être difficile. Et je tire mon chapeau à toutes les mamans blogueuses. J’ai du mal à tenir mes 2 jours de publication par semaine sans enfants, alors je vous admire.

Mais si vous voyez que c’est trop difficile et cela est valable pour tout le monde. Ralentissez votre rythme de publication. Privilégiez la qualité à la quantité. Personne ne vous en voudra.

Si vous voulez être blogueuse professionnelle. Là encore, maître Yoda revient :

  • Organisation
  • Persévérance
  • Patience.

Je pourrais même rajouter un sacrifice.

Un blog, c’est une deuxième vie, parce que ça nous change que vous bloguiez anonymement ou pas.

 

avoir un blog c'est commencer une deuxième vie

 

On s’investit, notre cerveau tourne pour le blog, on réfléchit pour lui.

Parce que la perception de ce qui nous entoure devient différente.

J’ai eu cette première impression lors de mon premier tatouage, je voyais des tatoués partout. Non pas parce que tout le monde avait décidé de se faire tatouer en même temps que moi. Mais parce que j’étais concerné et que c’était plus visible.

Une conversation avant de bloguer est juste une conversation. Mais quand on rentre dans le monde de la blogo ça devient une source d’inspiration. Et c’est d’ailleurs le cas pour cet article.

Est-ce que tenir un blog ce n’est que du bonheur ?

 

tenir un blog, ce n'est pas toujours que du bonheur

 

Non, ça serait mentir, c’est faire face à des déceptions. Prendre du temps à écrire, y mettre ses tripes et voir que finalement personne ne nous lis. Je vous en parlais accepter de ne pas être lu.

Tenir un blog, c’est le faire tout d’abord pour soi. Ça ne fonctionnera pas du premier coup, et notre ego en prendra un coup.

Mais comme dis le dicton : Rome ne s’est pas fait en un jour.

Est-ce que tenir un blog est passionnant : oui.

Ça m’a appris énormément de choses et surtout sur moi-même.
C’est une aventure qui vaut la peine d’être vécu, mais comme pour tout.

Il y a des embûches, des moments difficiles, mais aussi de belles découvertes, de la joie, de la fierté.

Quelle est la plus grande difficulté à laquelle vous avez du faire face?

 

pourquoi ne pas ouvrir un blog, les déceptions, les frustrations

commentaires

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 commentaires sur “Dans les coulisses du blog #11: pourquoi ne pas ouvrir un blog.”

%d blogueurs aiment cette page :