mon organisation dans la rédaction de mes articles
l'envers du décor

Organisation blogging de A à Z: EDD#18

Nouveau rendez-vous de l’envers du décor. Virginie de sur un petit nuage, nous invite à partager les coulisses de nos blogs pour le résumé, c’est ici.

l'envers du décor blogs

Pour le thème du mois de février:

L’organisation blogging de A à Z : rédaction, photos et partages.

organisation blogging

J’avoue que j’avais misé sur ce thème et je suis trop happy qu’il est été sélectionné. 

la joie de changer de travail

Je me demande depuis un moment si je suis la seule à me casser la tête quand j’écris. 

Il me faut au minimum 2 h entre le moment où j’ai commencé à poser les doigts sur le clavier et celui où la mise en pages est terminée. 

Et ce n’est pas de trouver les mots qui me demande le plus de temps. 

A travers nos articles, c’est un peu de nous qu’on livre.

Nos lecteurs se font une image de qui ont pourrait être. Alors soigner mes articles c’est important, même si je suis loin d’être parfaite.

Mon organisation première étape, les photos :

Pourquoi commencer par-là ? C’est un choix curieux me diriez-vous. 

Je n’utilise pas ou très peu mes photos, parce que je ne suis pas équipée pour en faire de belles.

J’ai déjà du mal avec mon insta, alors pour le blog, je n’en parlons pas. 

Il m’arrive de traîner sur les sites de photos libres de droits et de télécharger celles qui me plaisent. 

Au cas où, ça pourrait toujours servir, ou même inspirer un article. 

Mes sites photos sont: 

J’utilise Canva pour mes visuels, principalement pour les images titres, pour qu’elles aient le même format optimisé pour Pinterest.

Et je finis par tinyjpg pour les compresser, même s’il existe des extensions, elles sont limitées à un nombre de photos dans leur version gratuite. 

Organisation,la rédaction des articles :

mon organisation pour la rédaction de mes articles

Je commence toujours mes articles sur Word. 

Je n’aime pas l’éditeur worpress, encore moins dans sa version mobile. 

Avec one drive, je peux facilement passer du téléphone à la tablette et de celle-ci à l’ordinateur. 

Et je trouve son interface plus ergonomique que celle de wordpress. 

Et si le serveur est HS, on peut toujours écrire.

Mais surtout l’une des raisons pour laquelle j’utilise ce traitement de texte, est que je commence rarement mes articles devant l’ordinateur. 

J’aime être à l’aise pour écrire, et surtout prendre l’inspiration au moment où elle arrive. 

Il m’arrive aussi de noter mes idées en vrac dans mes carnets ou mon bujo spécial blog. 

Une fois, l’article terminé place à la correction. 

Je me relie en général une à deux à fois avant de le passer au correcteur. 

Même si le correcteur d’orthographe de word est plus poussé que celui de WordPress, il n’est pas à 100 % fiable, et en écrivant sur la tablette, je fais plus de fautes de frappe. 

J’ai envie de dire à certaines personnes, quand le mot est souligné en rouge ou en bleu, c’est qu’il y a un problème, alors prenez le temps de comprendre ce qui ne va pas. 

Et c’est là qu’arrive scribens c’est un site de correction en ligne, sa version gratuite permet de corriger environ 1000 mots sans avoir besoin de couper le texte. 

Le plus, il corrige aussi la grammaire, facile d’utilisation. 

L’orthographe est importante surtout si un jour vous voulez devenir pro. Les marques auront plus confiance en un blog clair. 

Pour la mise en pages de mes articles, j’utilise Elementor, je vous en parlais ici.

Je coupe et je colle, en fonction que ce soit des paragraphes ou des titres. 

Si on compte l’insertion des images pour illustrer, copier/couper/coller, demande du temps. 

Temps, que j’économiserais probablement en ne passant pas par tant de logiciels de différents. 

Mais ça me paraît nécessaire pour avoir un article clair. 

Les recherches pour étayer mes propos, il est toujours bon d’avoir des sites de références. 

Et les premiers résultats de Google ne sont pas forcément ceux qui nous correspondent, alors il faut prendre le temps de lire les articles un à un pour être cohérent sur nos sources. 

Erreur que je ne fais plus, publié à chaud. 

Il y a toujours des coquilles qui traînent, et justement parce qu’on a passé des heures et des heures sur notre article, on ne peut pas tout voir. 

Il est bon de se laisser un jour ou deux pour relire tranquillement. 

Quand je relie mes anciens articles, je suis partagée entre le rire et les larmes quand je vois les fautes. 

Je ne dis pas que je n’en fais plus, mais je me suis largement amélioré. 

Relire, parce qu’il y a toujours quelque chose à corriger.

Vous savez un peu comme lors d’une conversation on se dit après coup: j’aurais du dire ça.

Et si comme moi, vous avez rarement des articles d’avances, j’avoue qu’attendre quelques jours pour publier, c’est compliqué. 

C’est pour cela que j’essaye d’en avoir au moins 2 d’avances, je progresse tout doucement. 

Le partage des articles.

algorithme page facebook

Je n’ai pas mis de système de partage automatique en place. 

J’aime mettre un petit message, en fonction de si je publie sur ma page ou dans les groupes. 

Pour Pinterest pendant un temps, j’ai utilisé Tailwind, les 100 premières épingles étant gratuites. 

Est-ce que ça a augmenté mon trafic, je ne sais pas. Mais on va dire que ça ne lui a pas nuis. 

Par contre cela m’a permis de me rendre compte qu’en épinglant le soir, elles étaient plus visibles. 

J’ai déjà du mal à programmer mes articles, alors les partager, je ne vous en parle pas. 

Et ça prend 5 minutes à peine, ce n’est pas un drame. 

Vous l’avez constaté, j’ai une routine blogging bien définie, peut-être pas la plus optimisée, mais elle me convient. 

Quelle est votre organisation pour votre rédaction ?

mon organisation dans la rédaction de mes articles
signature blog
commentaires

6 Comments

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :