vivre de son blog, un rêve pour certaines et un projet concrétisé pour d'autres
blogging

Si je devais vivre à 100% de mon blog

Si je devais vivre à 100% de mon blog

C’est une bonne réflexion.

Grâce à internet, le travail à domicile a été facilité.

Et bien des personnes se lancent dans cette activité.

travail indépendant

Devenir indépendant est un doux rêve que bon nombre caresse.

La perspective de devenir son propre patron est attrayante.
Pouvoir organiser ses journées. 
Ne pas avoir de collègues qui vous dérangent ou vous horripilent.
Mais ça peut vite devenir un cauchemar si l’on n’est pas un minimum organisé, ultra motivé, concentré.

organisation travailleur indépendant

En tant que travailleur indépendant, un blog est une bonne vitrine.

La question est :

  • Commencer en tant qu’amateur, faire sa publicité et laisser les choses se faire au fur et à mesure ?

  • Ou se jeter directement dans la fosse aux lions ?

  • Faire de sa passion son métier est possible via internet mais à quel prix?

    Mais avant d’en arriver là, il y a des procédures à respecter.

    Quel statut choisir ? Celui que je vois le plus souvent revenir parmi les blogueuses que je suis est celui d’auto entrepreneur.

    Je vous invite à aller sur le site l’auto entrepeneur pour plus d’explication.

Vivre de son blog, se divise principalement en trois catégories.

Ceux qui ont fait de leurs études, leurs métiers.

Le plus souvent se sont :

  • Les web designers
  • Les photographes
  • Les décorateurs d’intérieurs.
  • Les illustrateurs

Ceux qui ont su vivre de leurs passions, et là encore on retrouve.

  • Les photographes
  • Les illustrateurs

Une des blogueuses que je suis s’est lancée dans la confection de bannière et à ouvert par la même occasion une boutique etsy.

La dernière celle des critiques, conseils ou avis.

La plupart sont les blogueuses

  • Mode
  • Beauté
  • Cuisine

Mais à l’heure d’aujourd’hui il est plus difficile pour cette catégorie d’en vivre.

Tant elles sont nombreuses.

La présence sur les réseaux sociaux doit être infaillible, bien calculée, c’est tout une stratégie marketing.

Et les marques ont bien compris qu’une blogueuse mode pouvait être une publicité bien plus intéressante qu’un journaliste.

Avoir un blog demande énormément de travail, même en tant qu’amateur et on n’en a pas suffisamment conscience, je vous l’expliquais dans  Je n’étais pas une blogueuse.

Choisir sa plateforme, ce n’est qu’un début. Et contrairement à ce que l’on peut penser ce n’est pas le plus facile.

WordPress,blogger, Overblog ou encore Squarespace sont les plus populaires.

 utiliser wordpress pour un blog

J’utilise wordpress, bien plus complet pour moi que blogger ou overblog. Je ne connais pas squarespace je ne pourrais donc pas en parler.

Ensuite , il faut prendre un hébergeur,votre travail sera plus reconnu avec un site finissant par.com ou.fr.

Que wordpress.com ou blogspot.fr.

Internet étant tellement vaste, sans compter le référencement. Un nom professionnel va attirer plus de clients.

Je ne vais pas dire que je suis devenue une experte de WordPress.

Mais suffisamment pour pouvoir aider certaines blogueuses et blogueurs.

D’ailleurs, il m’est arrivé de prendre la main sur leur blog.

Et je les remercie pour leur confiance.

Notamment Dakoto photographie pour la construction de son site.

Maintenant je lui laisse la main, pour que son site est sa touche personnelle.

M’occuper des blogs est quelque chose que je fais avec plaisir.

Si je devais choisir une activité en tant qu'indépendante, ça serait conseillère en blog.

travail design wordpress

Conseillère en design, wordpress, il m’est encore difficile de trouver un nom.

Mais celui-ci me convient pour l’instant.

Je n’ai pas la prétention de dire webdesigner, ou développeur, je ne suis pas assez calée pour ça.

Quelques années avant je vous aurais dit que la décoration intérieure aurait été mon activité principale. Etant fan de décoration et en ayant refait mon appartement seule.

Je suis capable de bricoler, de peindre, d’agencer.

Mais comme je disais plus haut faire de sa passion son travail, c’est tentant.

Mais il faut aussi être réaliste. Certaines activités demandent une formation, de la préparation.


Tenir un blog demande énormément de temps, de patience, d’investissement personnel.

Dans les synonymes du mot blogueuse je vous résume tout ça.

Et rien qu’en tant qu’amateur, alors imaginez en tant que professionnel.

C'est pour toutes ces raisons que vivre de mon blog à 100% est une question que je ne me suis pas encore posée.

Du moins je n’y ai pas encore mûrement réfléchi.

Un jour qui sait, je me lancerais.

vivre de son blog, un rêve pour certaines et un projet concrétisé pour d'autres
signature blog
commentaires
0

2 Comments

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :