il est temps d'en finir avec ces tabous et cette discrimination. Luttons ensemble

Stop aux tabous et à la discrimination

7éme jour de l’avent.

Pour ce calendrier de l’avent, je ne voulais pas faire d’articles tristes.  Alors je vais essayer de ne pas trop l’être, ni trop pessimiste.  Mais pour commencer cette nouvelle année, je me dis qu’il y a des choses qui serait bien qu’ils ne se passent plus, n’arrivent plus en 2019. plus de tabou et de discriminations en 2019

 Que des choses normales ne soit plus tabous.

  stop au tabou Qu’on puisse dire qu’on ne veut pas d’enfant sans être considéré comme un OVNI. Qu’on puisse dire oui, on fait une dépression post-partum sans être considérée comme une mauvaise mère.  Mais plutôt essayer d’être comprise, de trouver une solution, du réconfort. Qu’on n’ait plus cette honte de son travail, il n’y a pas de sot métier. D’être fier de gagner beaucoup d’argent. On ne va pas se mentir, la conjoncture n’est pas favorable à ceux qui réussissent. Le fait de gagner beaucoup d’argent ne dois pas être considéré comme tabou. Il y a des gens qui se sont donnés énormément de mal pour en arriver là. Alors pourquoi les critiquer? Pourquoi les jalouser ? À l’inverse qu’on n’ait plus honte de dire qu’on est pauvre, qu’on n’ait plus honte de dire qu’on n’y arrive plus.

Stop à la discrimination.

stop à la discrimination   Qu’on puisse dire qu’on est homosexuel, qu’on soit un enfant ou un adulte.  Qu’un adolescent ne se fasse plus jeter dehors par ses parents juste parce qu’il est considéré comme anormal. Que l’homosexualité ne soit plus considérée comme étant anormal. Qu’on arrête de recruter ou de ne pas recruter en fonction du nom, de la couleur de peau ou de la religion.

J’aimerais qu’on continue à lutter contre ces tabous ou discriminations.

rester optimiste dans la lutte contre les tabous et la discrimination.    J’aimerais plutôt qu’on commence à lutter contre eux. Aujourd’hui, on parle du harcèlement.  On met le harcèlement scolaire plus en avant et il était temps. j‘aimerais qu’on lutte autant contre le cyber-harcèlement.  J’aimerais que le harcèlement soit puni comme un vrai un crime. On parle de la pédophilie, de ses enfants qui  subissent des attouchements et souvent ce sont des proches.  Qu’on arrête de se mettre des ouillères, qu’on lutte pour ses enfants au quotidien et non pas une journée. Il ne doit pas avoir de journée de l’enfant comme il ne doit pas avoir de journée de la femme.  Nos combats doivent être au quotidien.  Pour pouvoir lutter contre ces tabous il faut arrêter de fermer les yeux. Il faut surtout arrêter de juger, car c’est ça qui fait qu’on n’arrive pas à avancer.  Le jugement encore et toujours parce que c’est plus facile qu’essayer de comprendre. Parce que c’est plus facile de se dire qu’un jour ça pourrait nous arriver.

J’ose croire qu’un jour on pourra y arriver en faisant preuve de respect et de compréhension.

  il est temps d'en finir avec ces tabous et cette discrimination. Luttons ensemble
signature blog
commentaires

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.