Aller au contenu
logo ma vie mes humeurs
Accepter de ne pas être lu, n'est pas toujours évident. Les raisons, les solutions...

accepter de ne pas être lu : Dans les coulisses du blog #7

Bonjour, 

Nouvel opus des coulisses du blog. 

Accepter de ne pas être lu. 

Blogueurs et blogueuses qui me lisez, vous savez de quoi je parle. 

Nous ne sommes pas tous les rois et les reines de la blogosphère. 

Même si par chance, on a du trafic grâce à Google, ça ne veut pas pour autant dire qu’on explose nos stats. 

La seule chose que nous avons en commun, c’est qu’on est passionné par ce que l’on fait. 

Et il faut sacrément l’être pour bloguer et aussi faire preuve de patience. Je vous en parlais dans les synonymes du mot bloguesuse.

accepter de ne pas être lu

À nos débuts, à part celles et ceux qui sont ultra préparés, on fait tous des erreurs. 

Je ne vais pas vous faire un énième guide, car c’est déjà fait et la blogo regorge d’articles du genre, les erreurs à éviter avant de bloguer, ce qu’il faut savoir, etc. 

Ce qu’il faut surtout savoir, c’est être patient et accepter la déception. 

Car être connu et reconnu demande du temps, de l’investissement et du travail. 

Et c’est frustrant quand vous voyez que ce travail ne paye pas. 

On est déçu, démoralisé, parfois l’envie d’abandonner se fait sentir. 

On se demande pourquoi personne ne vient sur notre blog ? Pourquoi personne ne commente ? 

De tous les conseils que j’ai pu lire. La déception n’en fait pas partie. 

Alors pourquoi accepter de ne pas être lu ?

lire un blog

Je ne dis pas ça pour vous démoraliser, mais plus pour vous encourager. 

Je ne suis pas folle. Rassurez-vous. 

Je vous encourage à ne pas baisser les bras. Le succès n’arrive pas en un claquement doigts. 

Il faut savoir dépasser cette frustration et déception. 

À mes débuts, j’avais une abonnée et autant de commentaires. 

J’ai eu du mal à me faire une place. 

Je ne suis pas la blogueuse la plus connue, même loin de là, mais j’ai réussi à me bâtir une communauté solide. 

Parce que j’ai persévéré. 

Que j’ai pris du recul, et je me suis rendue compte que j’étais la seule responsable de cet échec. 

J’ai commencé sous blogger, même si esthétiquement parlant mon blog était joli. Il n’était pas Seo friendly, il ne l’est toujours pas plus soit dit en passant. Mais surtout, la navigation n’y était pas terrible. 

La rédaction de mes articles, je ne vous en parle même pas. Je m’en suis réellement rendu compte en travaillant mes anciens articles. 

Partager entre elle rire et les larmes, j’ai trouvé une des raisons qui faisaient que mon blog n’était pas hyper populaire.

Et par conséquent pas lu.

Non pas que mes articles étaient de mauvaises qualités, mais comme je ne maîtrisais pas les balises title. 

Ni le CSS, ça rendait la lecture assez pénible. 

Les fautes d’orthographe, peu, mais tout de même gênante. 

Ne négligez pas l’orthographe et la mise en pages. 

C’est une des premières raisons pour laquelle on quitte un blog. 

Même si votre sujet est très intéressant , on va fuir au bout de la 5ème ligne. 

Soigner la mise en page d'un blog

 

Le design compte beaucoup aussi, je suis encore à la recherche du thème idéal, c’est pour ça que je me suis tournée vers elementor. Je vous en parlais ici.

Trop d’info tue l’info. 

Le contenu, n’hésitez pas à vous appuyer sur d’autres articles pour détailler le vôtre. 

En plus, Google aime les liens externes et internes, sans en abuser pour autant. 

Évitez décrire comme si vous parliez à une amie. 

Elle m’a dit, il m’a dit…, ça peut vous paraître stupide, mais je l’ai vraiment lu. 

Une des raisons pour laquelle notre blog n’est pas lu, est qu’il n’intéresse pas tout simplement.

C’est probablement une des raisons que l’on accepte le moins et c’est compréhensible. 

Une grosse déception, un crève-cœur. 

Encore une fois, ce n’est pas une raison pour se décourager. 

Mais au contraire, se remettre en question. 

C’est l’occasion de donner une deuxième vie à votre blog. 

C’est la première année où je lis autant de blogueuse qui se pose des questions sur leur blog et la direction à prendre. 

L’article culpabilité de blogueuse. 

Est très intéressant à ce sujet.

Tenir un blog peut être épuisant et exaltant en même temps. 

C’est tout à fait normal d’avoir un coup de blues.

Le principal est de ne pas laisser la déception prendre le dessus.

Être déçu est une réaction naturelle, mais ça ne veut pas dire que tout votre travail est à jeter. 

La déception est un sentiment auquel on ne s’habitue jamais… Sinon depuis longtemps, nos espoirs seraient morts.

Gilles Abadie.
Accepter de ne pas être lu, n'est pas toujours évident. Les raisons, les solutions...
commentaires

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

31 commentaires sur “accepter de ne pas être lu : Dans les coulisses du blog #7”

%d blogueurs aiment cette page :