Mon séjour en Algarve.

Pour cette rentrée, mon premier article sera sur mes vacances.

Comme vous le savez, je suis partie seule, et si vous ne le savez pas encore, l’article est ici.

Vous trouverez les photos de mon voyage sous forme de vidéo, à la fin de cet article.

C’est en Algarve que j’ai posé ma valise. Plus précisément à Faro.

Le choix s’est porté sur Faro, car près de l’aéroport, et disposant d’une gare.

Y étant pour 5 jours, je ne voulais pas perdre de temps en transport.

 

Commençons par le côté pratique.

L’hôtel.

Je l’ai trouvé sur hôtel.com.

Un petit 2 étoiles, situé à côté de la gare et de l’aéroport.

Hotel Afonso.

Si vous attendez de votre hôtel, calme, ultra confort, beaucoup de service, et une décoration pointue, passez votre chemin.

Car soyons réaliste, on ne peut pas tout avoir dans un 2 étoiles à 55e la nuit.

C’est une vieille bâtisse donc les murs ne sont pas très épais. Et le double vitrage inexistant.

Donc forcément quand la ville se réveille, nous avec. Vive les boules quies.

Le lit en soit n’est pas inconfortable, mais ayant des problèmes de dos, j’ai toujours du mal à dormir quand je ne suis pas chez moi, de toute façon.

Côté service, ce qui m’a le plus surpris, c’est qu’il n’y a aucune plaquette pour le tourisme à l’intérieur de la chambre, uniquement dans le petit salon de l’hôtel.

Dans la salle de bain, shampoing et un mini savon uniquement, pas même un gobelet pour la brosse à dents.

À l’accueil, même si la plupart des hôtesses parlent anglais, du moins se débrouillent. Elles ne vous renseigne pas plus que ça, sur les bus où même ce qu’il y a voir.

Bref, si vous êtes comme moi, que votre chambre d’hôtel est plus un lieu de passage qu’un lieu de vie. Il convient parfaitement.

L’ALgarve.

J’ai hésité entre Lisbonne et L’Algarve, et comme je voulais des vacances tranquilles, mon choix s’est portée sur la dernière.

L’Algarve c’est soit les forêts, malheureusement, on a tous entendu parlé des incendies. Soit très maritime. Les visites des caves, les dauphins, faro…. Sont les attractions les plus populaires.

Si vous n’aimez pas les bateaux, avez le mal de mer, vous risquez fort de vous ennuyer.

Lors de mes recherches, je suis tombée sur le site Algarve tourist. 

À chaque ville ce qu’on pouvait y faire, ou y voir. Logique me diriez-vous.

Ce qui l’est un peu moins, c’est que concrètement il y a au moins 4 jours en dehors de la ville, et que ce soit pour Faro, Albufeira ou Lagos, les principales villes de la région.

Je vais enfin vous parler de mes visites.

Faro

ville de faro

La promiscuité entre l’ hôtel et le centre-ville est très pratique pour moi, n’étant pas véhiculé.

Un petit centre-ville, mignon, quelques magasins, des bars. Rien de très exceptionnel.

Il faut emprunter diverses ruelles pour tomber sur une architecture un peu plus intéressante.

La cathédrale qui est aujourd’hui un musée où l’on peut voir  la Capela Dos Ossos

La vue du haut de la cathédrale est par contre très belle et paisible.

Faro n’a en soit rien d’exceptionnel, mais reste un bon point de départ pour visiter les autres villes.

Je suis tout de même tombée amoureuse d’un magasin qui est un paradis ou un enfer tout dépend de quel côté on se place.

Des notebooks et autres accessoires à en perdre la tête.  Vous pouvez retrouver la photo sur mon compte insta.

Albufeira

albufeira en Algarve

Toujours selon mon guide, Albufeira est la ville animée par excellence.

Je pars hors-saison donc je ne vais pas être trop exigeante non plus.

Première surprise, pour rejoindre le centre-ville, il faut prendre un bus.

Je n’avais qu’à mieux m’organiser.

Et bien non, il faut prendre 2 bus. 45 minutes d’attente pour le deuxième. Juste au moment où je commençais à désespérer et me tourner vers uber, il a fini par pointer le bout de son nez.

Le centre-ville qui est aussi considéré comme la vieille ville, tout comme Faro n’est pas immense.

Mais regorge de restaurants.

J’ai trouvé le cais Velho , une vue sur la plage.

Des serveurs fort agréables et pas dégueulasse à regarder.

agréable à regarder

J’y ai mangé deux jours de suite et jamais déçu.

J’avais prévu de visiter la ville. Mais cette épopée en bus a eu raison de moi et j’ai fini à la plage.

Le lendemain, à nouveau direction Albufeira pour cette fois aller voir les dauphins et les caves.

Chat échaudé craint l’eau froide, cette fois, j’ai commandé un uber.

Et je suis Tombée sur un chauffeur des plus agréables. Moi qui n’aime pas forcément parler. J’ai passé un bon moment en sa compagnie.

Direction la marina, je dois vous avouer que j’étais excitée comme une enfant.

Et la balade à été à la hauteur de mon excitation.

Apparemment, nous avons eu de la chance, car on a vu beaucoup de dauphins. Et c’était simplement magique.

dauphins à albufeira

La vidéo ici.

On a même eu droit à un saut juste à côté de nous. Impressionnant et un peu flippant à la fois.

Les caves, c’était tout aussi magiques.

Comme je vous le disais plus haut, l’algarve, c’est principalement des excursions en bateau. Et le nombre de clubs ne manque pas.

Mon choix s’est porté sur  seacret tours, et je ne le regrette absolument pas.

Même si j’avais le corps complètement salé.

Ça sera sans aucune hésitation, mon plus beau souvenir de ce séjour.

Lagos

Sans hésitation, mon gros coup de cœur.

Un centre-ville accessible de la gare à pied, à côté de la marina.

De jolies rues pavées, des magasins à perte de vue.

Heureusement que je ne réside pas dans cette ville, mon portefeuille en aurait pris un sacré coup.

Elle est animée, colorée, un vrai plaisir.

Après mettre balader dans la ville. Direction la ponte de piedad , l’un des endroits incontournable de Lagos.

Le paysage est époustouflant.

Il est possible de s’y balader sans avoir à escalader divers rochers.

Même si je n’ai pas le vertige, je ne me suis pas trop aventurée près du bord.

On peut largement profiter de la vue, sans prendre de risques.

Ayant fait les caves la veille par bateau, j’ai opté pour une mini randonnée. Et même si c’est l’excursion en bateau qui est le plus recommandé.

À pied, c’est tout aussi beau et la marche fait du bien.

Après ma petite expédition.

Direction la Praia de camilla.

J’ai évité les criques même si c’était tentant, comme je l’ai dit plus haut pas de risques.

Pour ceux qui sont déjà allés dans les calanques, le principe est le même.

Des chemins non tracés, il faut quand même être prudent.

Pour accéder à la plage, il faut descendre un escalier d’au moins 60 marches si ce n’est plus.

Je dois avouer que ma motivation disparaissait au fur et à mesure de la descente.

1 parce que je pensais au retour.

2 parce que la plage étant petite, était bien remplie.

Au moins à Albufeira, j’avais ma tranquillité. 45 minutes, c’est le temps que j’y ai passé. Un petit tour dans l’eau, même si l’atlantique est loin d’être mon lieu de baignade préféré, au vu de la chaleur, c’était tout de même agréable.

Mon bilan sur l’Algarve.

Le fait de ne pas être véhiculé n’a pas été handicapant. Avec le train, on peut facilement rejoindre les villes principales.

N’hésitez pas à utiliser uber pour y circuler. Le réseau de bus laissant franchement à désirer.

Au vu du prix, c’est un plaisir qu’on peut se permettre. De même pour se rendre à l’aéroport. Ça m’a coûté à peine 8e.

De plus ayant discuté avec d’autres personnes qui ont loué, ils ont plutôt été déçus tout se passe en bord de mer, très peu de chose à voir dans les terres.

L’algarve est une région reposante, pour moi, c’est 5 jours ont été largement suffisant.

Bien sûr en fonction de ce que vous voulez faire, surtout si vous aimez les activités aquatiques, rien n’empêche de rester plus longtemps.

J’y suis allée pour fuir l’exaltation de Paris et réellement me détendre et c’est chose faite.

Est-ce que je n’y retournerais pas tout de suite. Mais je n’exclus pas d’y revenir.

Les Portugais sont accueillants, la plupart parlant anglais, je n’ai pas eu trop de mal à communiquer.

Je garde un bon souvenir de ce séjour. Ne serait-ce que pour les paysages. Le mot dépaysé n’a jamais autant bien porté son nom.

Avez-vous déjà été au Portugal?

signature blog
Facebook Comments



Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :