Les enfants et la sexualité

Le blog est censé être en vacances.

Mais je sors de ma retraite pour un bref instant.

Ces derniers jours la sexualité est au centre des débats.

Surtout chez nos enfants.

Je ne suis pas maman, mais j’ai des neveux et nièces que j’aiment et c’est un sujet qui me touche.

Et je vous en donne les raisons ici.

 

je ne veux pas d'enfants pourtant je les aime

Je peux comprendre que les parents considèrent toujours leurs enfants comme des bébés, j’ai moi-même du mal à les voir grandir. Ce qui rend difficile la question d’éducation sexuelle.

Doit-on parler d’éducation sexuelle à nos enfants?

La réponse pour moi est oui.

A quel âge, ça c’est un autre débat. En maternelle est-ce trop tôt? plutôt en primaire? Ou doit-on simplement attendre les cours du collège?

l’article de naître et grandir nous éclaire un peu plus sur la question.

Je n’ai pas d’avis tranché sur la question tout dépend comment c’est abordé

Bien sûr, on ne va pas faire un cours digne d’un film pornographique.

Parler sexualité de tout temps est un sujet tabou.

Etant d’origine d’antillaise autant vous dire que cette question n’a jamais été abordé.

Le moment de gêne lors d’une scène de nu pendant un film, je ne vous raconte même pas.

A l’heure d’internet la sexualité est plus que présente.

Alors il vaut mieux prendre les devant, et en parlé à nos enfants. Leur expliquer que la sexualité et l’amour n’est pas ce qu’on peut voir dans une télé-réalité ou dans un clip. La télé est trop présente malgré les précautions qui peuvent être prise.

Parler est important, nous ne sommes plus de la génération de nos parents.

Et si nous n’y arrivons pas, laissons cette possibilité à l’école.

Comment cela doit être fait ? La question est là. Peut-être des réunions avec les parents, ça permettrait certainement de trouver un compromis de rassurer.

Parler sexualité c’est aussi prévenir.

Il n’y a pas que les prêtres qui sont pédophiles.Il peut être dans votre entourage sans que vous puissiez vous en douter.

Et malheureusement j’en ai des exemples autour de moi.

Expliquer la sexualité, c’est dire aux enfants que c’est uniquement entre adultes. Que si un adulte a un geste soit disant affectueux envers eux, ce n’est pas ça du tout.

Savoir faire la différence entre un câlin et une caresse.

En parler c’est permettre aux enfants de détecter le problème. Le pédophile surtout celui qui est proche de nous, fera toujours passer ça pour de l’amour. Quelque chose de normal entre deux personnes qui s’aiment.

Je dis NON, ne laissons pas ces êtres innocents entre les mains de ces personnes malsaines.

Laissons leur une chance de se défendre.

De vivre leur enfance comme il se doit.

De ne pas vivre avec ce traumatisme et sentiment de culpabilité toutes leurs vies.

La sexualité ne doit pas être un tabou avec nos enfants.

Je ne veux plus voir un adulte meurtri, en pleurs, parce qu’il n’a pas parlé étant enfant.

Parce qu’à l’instant T, même s’il avait des doutes, il a fini par ne plus voir le mal.

Je ne veux plus entendre un adulte dire qu’il n’en a pas parlé parce qu’il n’avait confiance en personne. Parce qu’on ne l’aurait pas cru, tout ça parce qu’on ne doit pas parler de sexualité.

Et je ne veux plus entendre une mère me raconter que son fils en maternelle s’est fait touché par une petite fille.

Je ne veux plus que ce petit garçon se sente sale au point de ne plus pouvoir regarder sa mère.

Parler c’est protéger.

C’était mon coup de gueule, pas de politique. Juste mon avis par rapport à mon expérience personnel.

Et vous que pensez vous de l’éducation sexuelle à l’école?

 

les enfants et l'éducation sexuelle à l'école.

commentaires