Facebook et mon blog : EDD#9

Virginie, j’aime ton rendez-vous, l’envers du décor .

Et je choisis après réflexion Facebook.

Mais avant petit rappel sur l’envers du décor.

Il nous permet de parler de nos ressources, les à côtés, parce que tenir un blog c’est bien au delà d’écrire un article.

Si vous voulez plus de renseignement ça se passe ici

l'envers du décor blogs

C’est un rendez-vous que j’aime beaucoup, il me pousse à mettre mon imagination à rude épreuve.

Surtout les derniers mois.

Pourquoi?

Parce que soit les sujets ne m’intéressaient pas plus que ça, ou parce que je les avait déjà traité.

Et comme je n’aime pas me défiler, je participe tout de même.

Thème du jour les réseaux sociaux et le blog.

Zut, j’en ai parlé le mois dernier, souvenez-vous Etre une blogueuse sans être accro aux réseaux sociaux.

Je vous l’ai dit, je n’aime pas me défiler, et comme Virginie est cool, on peut choisir de parler du réseau en particulier .

Chouette, je suis sauvée.

En fait non pas vraiment, Pinterest comme source de trafic déjà fait.

Et depuis que c’est le réseau à la mode, j’ai l’impression qu’il y a un nouvel article sur le sujet toutes les semaines.

Facebook, Zut déjà fait aussi.

Ce n’était pas vraiment niveau blogging, alors mon choix se porte sur le dernier.

Marco, my dear

algorithme page facebook

Toute la blogosphère t’en veut depuis que tu as changé l’algorithme des pages.

Je vous en parlais aussi dans Les pages.

Les pages Facebook, quel algorithme ?

Boys and girls, comme je vous disais dans l’article précédent pour faire vivre les pages des amis, nous sommes les premiers concernés.

Marco n’est pas responsable de tout.

Certes les pages n’apparaissent plus dans le fil d’actualité perso, mais celui des pages n’a pas disparu.

Alors oui, il faut faire l’effort de cliquer dessus et n’avoir que des infos de nos blopines.

Je prends au moins 2h par semaine pour faire le tour de l’actualité des pages.

algorithme page facebook

Petite astuce, mettez en silence les grosses pages, ce n’est pas parce que vous n’allez pas suivre pendant 1 mois les infos de fourchette et bikini que vous allez mourir.

Au contraire, vous aurez plus de chances de voir la dernière publication de ces petites pages qui se noient au milieu de l’océan des grands.

Après cette parenthèse revenons-en au blog.

Ce que Facebook m’apporte, depuis quelques mois des vues.

Et là vous levez les yeux au ciel, c’est d’une logique ce qu’elle raconte.

lever les yeux au ciel

Oui logique parce que si on crée sa page, c’est pour avoir de la visibilité.

Mais ce n’est souvent pas le cas, les likes ont les attends encore, les commentaires pareil.

Lors du Fb boost du défi des blogueuses mes stats explosent.

Les filles se sont donnés du mal pour que les visites soient plus qu’un échange de like ou de commentaires.

Et pourtant à part quelques-unes qui sont bien fidèles, je vous en remercie d’ailleurs.

Il est bien difficile de garder cette constante.

Gérer sa page Facebook est bien compliqué.

J’ai mis en place en programme, mais ce n’est pas pour autant que je m’y tiens toujours.

Parfois vu le nombre de réactions je me demande à quoi bon?

Je n’ai pas utilisé le mot engagement volontairement.

Il m’arrive et je ne dois pas être la seule à avoir plus de 100 vues sur une publication.

Et 0 j’aime ou commentaire.

Grand mystère.

Ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de réactions .

Une blogueuse faisait remarqué le manque d’activité de sa page, et pourtant les vues et les demandes sur son blog augmentaient.

Comment ça?

Parce que l’utilisation de Facebook a changé.

Les lecteurs ne like plus, parce qu’ils ne reviennent pas en arrière.

Vous n’allez pas mettre j’aime sur un article que vous n’avez-pas lu ?

Du moins j’imagine.

Une fois cette article lu, pour peu qu’une nouvelle page ne ce soit pas ouverte, vous passez à autre chose.

C’est comme lire un livre, une lecture fluide.

A moins d’avoir perdu le fil on revient rarement en arrière , une fois la page tournée.

lire un blog, comme lire un livre

Une fois tout ça encaissé et compris.

Je me penche sur mes stats pour voir si ça se confirme.

Et comme dit plus haut, effectivement.

Il n’y a bien sûr les partages dans les groupes.

Il y en a qui sont plus actifs que d’autres et qui sont donc de meilleures vitrines.

Sur les 4 derniers mois de l’année dernière pinterest était ma première source de trafic, elle l’est toujours aujourd’hui.

Mais sur un nombre de mois quasi identiques, je comptabilise plus de 200 vues en plus via Facebook.

Ça parait peu, mais je ne suis pas une grande blogueuse,alors pour moi c’est beaucoup.

A la question est-ce que Facebook est encore un réseau utile pour notre blog, je dirais oui.

Surtout niveau groupe.

Si je n’avais pas intégrer ces différents groupes.

Je ferais encore certainement les mêmes erreurs.

Mon blog n’aurait toujours pas pris son envol.

Et surtout je serais passée à côté de belles rencontres.

Malgré tout ça.

On ne va pas se mentir, il est difficile de s’y faire une place.

Mais je dirais qu’on n’est pas plus nombreux ou nombreuses sur Facebook que sur n’importe quel autre réseau ou tout simplement dans la blogosphère.

blogosphère

Facebook reste donc pour moi, même si c’est compliqué une bonne source de partage et de visibilité.

Et pour vous quel est le réseau avec lequel vous êtes le plus à l’aise?

réseaux sociaux et blog, l'envers du décor

signature blog

14 thoughts on “Facebook et mon blog : EDD#9

  1. Coucou,

    Facebook, c’est vraiment compliqué … J’ai l’impression qu’il faut faire tellement pour si peu (par exemple, par rapport à Pinterest) que cela en devient désespérant parfois.
    Malgré ça, je pense que c’est important de le garder pour les rencontres, les conseils, … les groupes. Apres tout, il n’y a pas que les statistiques de blog dans la vie 😊.
    En tout cas, bel article 😘

    1. Merci, effectivement. Il m’apporte beaucoup niveau rencontres et échanges. Après les vues c’est du bonus. Même s’il y a de l’amélioration,je reste sceptique et prudente.

  2. Hello !

    Je pense que pour faire vivre une page Facebook, il ne faut pas hésiter a être actif. Proposer du contenu c’est bien mais pourquoi ne pas partager celui des blopines, des photos, des vidéos… Ce sont les interractions avec les gens qui rendent les pages interessantes. Merci pour cet article
    Et bonne soirée

  3. Hello ! Je suis sur FB uniquement… Mon blog est un blog de loisir mais aussi professionnel et touche à l’univers de la psychologie. Difficile pour moi de l’illustrer sur insta ou twitter ou alors, je ne sais pas encore manier ces outils 😀 Mais FB reste encore sauvage et timide. Ca reste un grand mystère pour moi !

    A bientôt,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

    1. Je crois que fb est et restera un mystère pour beaucoup. Ça demande tellement de temps. Une stratégie. Même les groupes c’est compliqué, il y en a tellement. Comment sortir du lot ? Mais c’est quand même une vitrine nécessaire.

  4. Je n’ai pas de page Facebook dédié à mon blog.J’ai essayé pour d’autres de mes blogs de gérer une page dédiée, sans grand succès. Cela demande beaucoup d’efforts pour créer une communauté autour de son blog, de communiquer avec eux. Je préfère ne pas multiplier les plateformes et concentrer les échanges sur mon blog. Mais il est difficile de faire sans également, il est une vitrine parfaite et presque nécessaire du blog. Pour autant, à l’heure actuelle, je peux difficilement me passer des groupes de blogueurs qui me servent aussi à faire connaître mon petit blog.

    1. Je suis d’accord, c’est dur de développer une communauté sur Facebook et c demande du temps. Ce qui est déjà le cas avec le blog. Tout comme toi, je l’ai mais j’évite de me disperser. J’ai déjà du mal à gérer les deux 😊

      1. Je l’avais pour d’autres blogs que j’avais créer et j’avais aussi du mal à gérer les deux pour ne pas non plus faire trop de redites. J’avais du mal à apporter une plus-value à la page Facebook par rapport au blog.

  5. J’utilise très majoritairement Facebook aussi car je trouve que c’est très important d’avoir une page associée au blog ! Cela permet de partager mes articles, mais aussi de proposer des sujets d’actualité ou de discussions, je trouve cela enrichissant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.