Etre une blogueuse sans être accro aux réseaux sociaux.
être une blogueuse sans être accro aux réseaux sociaux est-ce possible ? C’est la question que je me pose. Comme je l’avais déjà expliqué avec l’article Je n’étais pas une blogueuse j’ai des lacunes dans le monde de la blogosphère. Et les divers réseaux sociaux en sont la première . J’ai l’impression d’être un ovni dans l’univers de la blogo.

Je ne suis présente que sur 3 réseaux et encore disons plutôt que j’ai des comptes.

Commençons par twitter, réseau que je n’ai pas.

  avoir twitter associer à son blog Je n’y comprends rien et vu que je ne maîtrise déjà pas les autres, ça va attendre.

Facebook, même au niveau perso, je commence à avoir ma dose.

  avoir facebook pour son blog Mon fil d’actualité est passé des amis qui racontaient tout et n’importe quoi. Aux vidéos à gogo, relayer des infos qui pour 50 % des cas sont fausses, et quand je dis 50, je pense que je suis gentille. En bref, la direction de Facebook a changé son algorithme pour retrouver ce côté authentique, pour plus suivre ses amis. Mais mes amis ne postent plus rien d’intéressant. J’en arrive presque à regretter ceux qui parlaient des exploits de leurs enfants : la première fois sur le pot, la première dent… Ou encore le voisin, le collègue qui dérange. Voir les pages passées à la trappe pour ça, c’est désolant. Déjà, que c’est compliqué de se faire voir. Quant aux autres réseaux, c’est aussi tout une histoire.

Prenons instagram.

  instagram pour un blog étant blogueuse humeur, j’ai parfois du mal à savoir ce que je peux partager. Quant à mon feed n’en parlant pas. Je suis sur Instagram depuis peu autant personnel que pro. Pour moi c’était partager à l’instant T. Son rôle premier. Avec l’insta story on retrouve un peu ce côté live. Sinon, on ne voit que la plupart du temps des photos soigneusement préparées, filtrées et des feed impeccables. Ce qui ne se fait pas en deux minutes, à moins que je sois encore plus nulle que ce que je pense.

Passons à snapchat.

  snapchat pour un blog Alors là, je suis complètement à la ramasse. Pourtant, je l’ai installé, déjà penser à partager sur insta, c’est pas mal alors snapchat je vous laisse imaginer. Question de générations, je ne pense même pas. J’ai des amis de mon âge qui maîtrise très bien tout ça. Du moins plus snap qu’insta.

Dans le monde des réseaux sociaux, nous avons YouTube.

  youtube pour un blog Je dois être une des rares personnes qui n’y passe pas sa vie. Je regarde déjà très peu la télé. Alors rester devant une vidéo pendant 5 minutes, juste pour voir une chute ou un chat courir devant une olive, je n’en vois pas l’intérêt. En fait peu importe la vidéo ça m’agace. À part celles que j’utilise pour le sport, parce que c’est quand même pratique. Je suis abonnée à la chaîne ELLE, Doctissimo et lumowell pour les exercices et le pilates. Il m’arrive aussi de mettre des clips, mais c’est plus en tant que bruit de fond que pour les regarder. Et c’est parfois surprenant, j’ai déjà commencé par don’ let go de en vogue pour finir par les red hot chili peppers.   C’est une des raisons pour laquelle je ne suis pas de youtoubeuses ou YouTubeurs et que je ne connais personne. Il m’est aussi arrivé de m’en servir pour des tutos et ça, c’est quand la version écrite ne me suffisait pas.

En devenant blogueuse, j’ai tout de même dû faire des efforts.

  Certains outils sont indispensables ou utiles pour le blog. Par exemple le site Canva qui est aussi en application. Petit bémol pour l’appli, on ne retrouve pas les images stockées sur le site. Google drive est aussi un outil que j’ai appris à utiliser depuis peu. Je peux du coup récupérer les images ou autres sur tous mes appareils sans avoir besoin de les brancher à l’ordi. Vu que je parcours les sites d’images libres de droit tel que Pixabay ou encore unsplash la plupart du temps sur mobile ou tablette, c’est plus pratique. J’ai découvert le dernier récemment, les photos sont belles, et ça change de Pixabay vu que toutes les blogueuses l’utilisent et qu’on retrouve les mêmes photos pour illustrer nos blogs. blog réseaux sociaux Vu que l’on doit utiliser les mêmes mots-clés pour la recherche, ça n’a rien d’étonnant. Pour éviter ça, parfois, je ne mets pas de thèmes, sélectionnent les images qui peuvent me plaire, je les mets de côté au cas où.

Et pour finir Pinterest.

pinterest icon Je l’utilisait déjà avant qu’il soit le réseau parmi tous les autres réseaux à utiliser pour développer son blog. Une vraie pint addict. D’ailleurs,cette frénésie m’agace un peu. J’ai eu une discussion au sujet des articles réépinglés plusieurs fois dans le même tableau. J’ai un tableau collaboratif sur le blogging, et j’ai retrouvé jusqu’à 6/7 fois le même article ou exactement la même épingle. Je sais que certains disent que stratégiquement réépinglé est bon pour la visibilité même si c’est dans le même tableau. En collaboratif, je n’en vois pas beaucoup l’intérêt, car pour moi avant de se faire voir, c’est aussi pour partager. Au vu du nombre de tableaux surtout sur le blogging, il y a de quoi faire pour être vu. Ce n’est que mon avis et j’ai probablement la mauvaise stratégie. Mais je trouve dommage de passer à côté d’articles intéressants parce que certains partagent à outrance.

La plupart des réseaux sociaux et moi font deux.

Et je ne m’en porte pas plus mal. Ça ne m’empêche de me considérer comme une blogueuse. Probablement parce que je ne fais pas la course aux vues, partenariats ou autres. Du coup, j’écris sans pression et avec plaisir.

Et vous ou vous situez vous dans la jungle des réseaux sociaux ?

être une bloguese sans être accro aux réseaux sociaux
commentaires