divers

L’année 2015

L’année 2015 est enfin terminée, je pensais que j’étais l’une des rares à pousser un gros ouf avec cette page enfin tournée, ressenti : année éprouvante !
Mais quand je vois les statuts Facebook ou autres panneaux de citations, je me rends compte que je suis loin d’être unique.

 

pense à moi
Sujet que je retrouve en partie chez d’autres blogueuse à des degrés différents comme chez  GrandiOse’s blogs,

Mais que s’est-il passé ?
Climat ambiant, politique, sociétaire, c’est vrai qu’avec les attentats émotionnellement on a eu notre dose, vivant en région parisienne, je me rends compte que les gens ont changé, la peur a pris le dessus, on est plus renfrogné.

On est reclus, l’hiver n’arrange rien à notre humeur,  à ce qu’il paraît ça un nom : déprime hivernal.
Mais au delà de ça, gros  ras le bol,  résolution numéro un : être égoïste, c’est dingue quand même  de se dire que l’altruisme, l’empathie, stop on a assez donné.
Aller de déception en déception au bout d’un moment ça suffit, il faut prendre les choses en main sinon on finit fou ou dépressif même les deux.

 

egoiste

 

Déception amoureuse, ça on finit presque par en être blasé même si à un moment la solitude finit par peser, je ne vais pas m’étendre là dessus article déjà écrit solitude
En fait c’est la déception des gens qui nous entourent qui fait qu’on craque.

On donne sans rien attendre en retour certes, mais un peu de reconnaissance ça ne fait pas de mal, il faut être honnête.  Un jour avoir le droit à un appel, un message juste pour dire que ça va, prendre des nouvelles, ça fait du bien, mais non il ne vient pas. Et si un jour on a le malheur de ne plus laisser passer, le flot de reproches arrive, le moins qu’on puisse dire c’est qu’on prend une sacrée claque.

Et oui il y a des gens qui n’aiment pas qu’on leur dise non,  qui n’aiment pas qu’on n’aille pas dans leur sens.
Bien sûr remise en question, car au final on pense tous avoir toujours raison, avoir une bonne raison pour justifier ses actes et camper sur ses positions.
Je ne suis pas rancunière, mais à un moment je dis stop j’ai donné, et tant qu’à avoir des reproches, autant me calquer à celles-ci.
Et oui comme beaucoup d’entre vous, aujourd’hui j’ai décidé d’être  ce qu’on me reproche et de penser qu’à ma gueule.
Désolé pour la vulgarité, mais inutile de faire dans la dentelle.
J’ai un caractère de merde, et manque souvent de tact, mais je suis plus exigeante avec les personnes que j’aime.
Par contre, j’écoute, je ne suis pas du genre à juger, ni à dire moi à ta place, car on vit chaque situation complètement différemment.
Mais malgré tout ça, je reste comme tout le monde, sensible. Maintenant tu me blesses, le pardon sera difficile.
L’année 2016  sera l’année du moi, moi et encore moi.

me and myself

 

bannière ma vie mes humeurs
Ma vie, mes humeurs

Enregistrer

Enregistrer

ma vie mes humeurs signature
Loading Likes...

un petit mot

0 thoughts on “L’année 2015

  1. “Souris à la vie, et la vie te sourira”. Et quand elle te fait un doigt, ben à ton tour de lui en faire un. Il y a des périodes comme ça, dans notre vie, qui fait qu’on en a marre des autres, marre d’être au petit soin alors qu’en retour, il n’y a rien.
    Pour ma part, tout va bien, donc je vis plus dans le plaisir de faire ce que je veux avec les personnes que j’aime.
    On fait bien un “nettoyage de printemps” de notre maison, alors pourquoi pas dans nos relations ?
    On a qu’une seule vie, alors laissons tomber ceux qui nous font du mal, et soyons heureux. Et même si cela passe par une période de moi, moi et moi. De toute façon, on ne peut pas être bien avec les autre si on ne l’est pas avec soi.
    Profites de la vie !
    Je t’embrasse bien fort

Un petit mot