Cette année je, Tag

Cette semaine #11: aide

Cette semaine Agoaye nous propose le verbe aider.

Aide

Ce n’est pas un mot qui va valoir une dissertation, vu que mon cœur s’est pas mal fermé.

Il faut arrêter de prendre bibi pour une imbécile, vous allez vite comprendre.

J’aide, mais j’ai l’impression de n’avoir fait que ça aider .

On dit qu’on fait les choses de bon cœur sans rien attendre en retour mais il faut arrêter.

Personnellement je n’attend pas à ce qu’on me déroule le tapis rouge, qu’on me décerne une médaille ou autre. Mais un merci n’a jamais tué personne, un peu de reconnaissance.

Arrêter de passer de la personne indispensable à celle qu’on oubli quand tout va bien.

Mais comme je n’ai pas un mauvais fond, je continue à aider , mais je compte bien mes points aide.

J’aurais aimé aider dans une association, l’ayant fait jeune, c’est une  bonne expérience que je garde.Mais en étant en horaires décalés, travaillant les week-end, il y a peu d’associations que j’intéresse, allez comprendre.

Alors dans le cadre de mes possibilités:

J’aide ma copine qui a besoin de confiance en elle pour reconduire, ce n’est pas facile de passer de conducteur à moniteur, et quand on connait Gladys, il faut beaucoup, mais beaucoup de patience.

J’aide m’a copine malade , à faire le tri dans ses papiers, l’administratif quelle tare.

J’aide encore et toujours mes collègues quand il cale sur un problème.

J’aide mon supérieur à comprendre que le métier de manager ce n’est pas que les chiffres mais aussi l’humain, j’ai parfois l’impression de parler à mon petit frère.

Mais surtout J’aide ma petite personne parce qu’il y a de quoi faire.

Cette année je...

 

ma vie mes humeurs signature
Loading Likes...

un petit mot

0 thoughts on “Cette semaine #11: aide

  1. Je te rejoins sur le début de ton article, en effet on n’aide pas pour une récompense ou un tapis rouge, mais un peu de reconnaissance, de l’amitié ou un simple merci ne font jamais de mal à recevoir en retour!

Un petit mot